Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
 
 
 

ANNULÉ - The world like a jewel in the hand

film
How to Tell Many Stories?
18.10.2023

In light of recent events, it is not possible for Jewish Algerian-Palestinian professor Ariella Aïsha Azoulay, who was born and raised in colonised Palestine, to come to Brussels. Therefore, after careful deliberation with Travelling Sources' curators Hari Prasad Sacré, Arshia Ali Azmat & Hoda Siahtiri, we have decided to cancel the three-day festival.

Read the curators' statement here.


Travelling sources débute avec la projection du film essai d'Ariella Aïsha Azoulay Le monde comme un bijou dans le creux de la main (The world like a jewel in the hand). Le film part de l'art volé pour questionner les fondements impérialistes du monde d'aujourd'hui. Azoulay raconte l'histoire de la destruction du monde juif musulman en Afrique du Nord à travers des technologies impérialistes de la colonisation, de la partition géographique et outre, du vol, de l'archivage et de l'exposition. Elle vous invite à vous réapproprier le monde des compétences, à prendre soin du monde contenu dans les objets pillés et à pénétrer dans les ruines de mondes censés ne plus exister.   

Après la projection du film, une discussion entre Ariella Azoulay et Nadia Fadil sera animée par Laura Gaëlle Ganza
  
Ariella Aïsha Azoulay est écrivaine, créatrice d'archives anticoloniales, essayiste de cinéma et penseuse sur l’impérialisme et le colonialisme et leurs différentes technologies (de la partition géographique à la photographie). Elle est professeure au département de de culture moderne et de médias et au département de littérature comparée de l’université de Brown. Son travail se concentre sur le désapprentissage de l'histoire impérialiste. À l'aide d'archives, elle cherche à construire un savoir anticolonial et à écrire des récits potentiels.   

Nadia Fadil est professeure associée au département d'anthropologie sociale et culturelle de la KU Leuven. Ses recherches portent sur l'islam en Europe (en prenant Bruxelles comme site ethnographique), qu'elle examine à la fois en tant que tradition vivante et objet de régulation. Elle s'appuie sur cette question empirique pour réfléchir à un vaste ensemble de questions théoriques telles que la subjectivité et le pouvoir, l'individualité éthique, le corps, la postcolonialité, la gouvernementalité, la race et la laïcité.  

• Laura Gaëlle Ganza est une travailleuse socioculturelle convaincue du pouvoir de transformation de l'art et de la culture. Son travail au sein d'organisations à but non lucratif se concentre sur les questions de décolonisation dans le secteur culturel, ainsi que dans celui de "l'aide au développement".

 

Forte recommandation pour les cinéphiles : embarquez pour le départ collaboratif de Travelling Sources et réchauffez-vous avec 'Sometimes it was beautiful' de Christian Nyampeta au Beursschouwburg (18:00), avant de plonger plus profondément avec 'The world like a jewel in the hand'  d'Azoulay au Palace Cinema (19:00).

curators Hari Prasad Sacré, Arshia Ali Azmat & Hoda Siahtiri | production Kaaitheater  | co-production VUB Crosstalks & Cinema Palace | with the support of Sint-Lucas Antwerp, Constant