Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 

ANNULÉ - Museums in Europe are not European

— Unlearning Together at Their Thresholds

lecture
How to Tell Many Stories?
19.10.2023

In light of recent events, it is not possible for Jewish Algerian-Palestinian professor Ariella Aïsha Azoulay, who was born and raised in colonised Palestine, to come to Brussels. Therefore, after careful deliberation with Travelling Sources' curators Hari Prasad Sacré, Arshia Ali Azmat & Hoda Siahtiri, we have decided to cancel the three-day festival.

Read the curators' statement here.


Au cours de cette conférence, la professeure Azoulay aborde l'impossibilité de décoloniser les musées coloniaux, tels que le Musée royal belge de l'Afrique centrale, sans décoloniser le monde. En abordant la manière dont l'art volé, la suprématie des documents et les réfugié·es contemporain·es sont historiquement liés, elle offre une perspective transnationale sur la décolonisation.  

Après la conférence, la plateforme étudiante wedecolonizevub animera une table ronde avec la Dr. Katarzyna Ruchel-Stockmans (VUB) et une séance de questions-réponses avec le public. 


Ariella Aïsha Azoulay est autrice créatrice d'archives anticoloniales, essayiste cinématographique et théoricienne de l’impérialisme et colonialisme et de leurs différentes technologies (de la subdivision géographique à la photographie). Elle est professeure au Département de culture moderne et de médias et au département de littérature comparée de l'université de Brown. Son travail consiste à désapprendre les récits impériaux, à utiliser les archives pour générer des connaissances anticoloniales et des histoires potentielles.

Katarzyna Ruchel-Stockmans est professeure de photographie et d'art contemporain à la Vrije Universiteit Brussel. Elle a publié des ouvrages sur la théorie et l'histoire de l'art et de la photographie, et plus particulièrement sur l'imagerie populaire de la dissidence et sur les représentations de l'histoire dans l'art récent. Ses travaux actuels portent sur les pratiques d'archivage communautaires et l'art participatif.

Patricia da Costa est une écrivaine d'origine angolaise. Bien qu'elle écrive de la fiction depuis plusieurs années, elle a donné une chance à la non-fiction pour discuter des questions sociales et des tabous en écrivant ses expériences personnelles. Elle est également une membre active du conseil d'administration de WedecolonizeVUB, une animatrice de podcast et une passionnée de littérature.

WeDecolonizeVUB consiste en un espace de bibliothèque sur le campus, une plateforme de médias sociaux et une série d'événements tous portés par un groupe diversifié d’étudiant·es racialisé·es, qui sont le cœur battant du projet. Notre objectif est de donner aux étudiant·es de la VUB la possibilité d'en apprendre davantage sur la (dé)colonisation et l’antiracisme, en créant un safe space qui abordera ces sujets sensibles et leur permettra de se rencontrer, d'interagir et d'échanger leurs pensées et opinions.

curators Hari Prasad Sacré, Arshia Ali Azmat & Hoda Siahtiri | production Kaaitheater  | co-production VUB Crosstalks & Cinema Palace | with the support of Sint-Lucas Antwerp, Constant

DURÉE : 120 min.
LANGUAGE : Anglais

! Les étudiants peuvent assister gratuitement à la conférence, à condition de présenter leur carte d'étudiant. Ils peuvent réserver leur billet ici.

Presented by
Kaaitheater VUB/Crosstalks
12€
*8€
5€
In collaboration with