Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
 
 
 

Grensgeval

théâtre
#BigNames
#Society
01—02.06.2017

La société capitaliste en thérapie

La lauréate du prix Nobel Elfriede Jelinek a écrit Die Schutzbefohlenen en 2013, en réaction à la situation toujours plus navrante des réfugiés en Europe. Pour Jelinek, le réfugié est la figure par excellence qui permet de sonder le climat actuel de l’Europe et de mener la discussion sur les valeurs et normes, la place de la religion, la responsabilité de la politique. Se référant à l’œuvre classique d’Eschyle, Les Suppliantes (Die Schutzflehenden en allemand), Jelinek donne une voix aux demandeurs d’asile et d’une plume trempée dans le vitriol, elle met à nu le cynisme et le racisme latent de la politique européenne.

Son texte peut assurément être qualifié de prophétique : avec une précision glaçante, elle évoque – des années avant les faits – toutes les images qui se sont entre-temps gravées sur notre rétine, allant de petits cadavres d’enfants noyés à de lugubres cargaisons de camions frigo. Le véritable protagoniste des pièces de Jelinek paraît être le langage lui-même : Jelinek s’intéresse moins au dialogue classique qu’aux textes des chœurs et aux annonces des messagers qu’elle trouve dans la tragédie grecque. La perspective est le plus souvent celle du réfugié, mais parfois aussi celle de l’Européen blanc apeuré. Face aux flux de paroles de Jelinek, Guy Cassiers n’introduit pas seulement d'images, mais aussi des danseurs qui exécutent une chorégraphie de Maud Le Pladec.

• Guy Cassiers, le metteur en scène lié à la Toneelhuis à Anvers, travaille à un diptyque sur la problématique de la migration. La saison prochaine il presenterai une adaption du roman réservé et poétique, mais non moins poignant La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel.

Avec Jelinek, Cassiers dénonce l’infamie de l’Europe. - La Libre

regie Guy Cassiers | tekst naar Die Schutzbefohlenen van Elfriede Jelinek | vertaling Tom Kleijn | dramaturgie Dina Dooreman/Erwin Jans | met Abke Haring/Sanne Samina Hanssen, Katelijne Damen, Han Kerckhoffs | dansers Samuel Baidoo, Machias Bosschaerts, Pieter Desmet, Sarah Fife, Berta Fornell Serrat, Julia Godina Llorens, Aki Iwamoto, Daan Jaarsveld, Levente Lukacs, Hernan Manchebo Marnez, Alexa Moya Panksep, Marcus Alexander Roydes, Meike Stevens, Pauline Van Nuffel, Sandrine Wouters, Bianca Zueneli | choreografie Maud Le Pladec | scenografie &  kostuumontwerp Tim Van Steenbergen | video-ontwerp Frederik Jassogne (Hangaar) | geluidsontwerp Diederik De Cock | lichtontwerp Fabiana Piccioli | productie Toneelhuis | co-productie Le Phénix, Scène nationale de Valenciennes (FR), CCNO ‐ Centre Chorégraphique National d’Orléans (FR), La Filature ‐ Scène nationale de Mulhouse (FR), Festival d'Avignon (FR), CDN Orléans (FR), Scène nationale d'Orléans (FR) | in samenwerking met Bachelor dans Koninklijk Conservatorium Antwerpen AP Hogeschool, CNSMD Lyon

DURÉE : 75 min.
LANGUAGE : Néerlandais — srt. Français
Audiodescriptie

Op vrijdag 2 juni bieden we een audiodescriptie aan voor personen met een visuele beperking.
Meer informatie op www.kaaitheater.be/ad