Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 

Re-Claiming Space

théâtre
performance
09—10.02.2024

Chaque soir, Khadija El Kharraz Alami invite quelqu’un d’autre sur scène. Une performeuse, une artiste, une actrice, une autrice, une danseuse... Vous assistez à leur première rencontre. Re-claiming Space donne de l’espace et de l’attention aux aspects inconnu de l’énergie féminine et recherche sur la manière de l'approfondir. Dans le spectacle, Khadija El Kharraz Alami révèle la beauté de la femme, la vulnérabilité, les voix inécoutées, le physique et les perspectives féminines occultées. Le public est témoin d’une première rencontre entre l’artiste féminine invitée et elle-même. « I’m re-claiming space by sharing space. » [Je me réapproprie l’espace en partageant l’espace.] La recherche s’inspire, entre autres, de Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estés et Ton silence ne te protégera pas d’Audre Lorde. Le processus de travail de Khadija se caractérise par le fait de ne pas tout déterminer, de sorte que le spectacle prend corps sur scène. 

• Khadija El Kharraz Alami a grandi à Amsterdam et s’est frayé, à l’encontre des conventions et de la facilité, un chemin vers le théâtre néerlandais où elle s’est fait une place. Dans ses spectacles, elle s’obstine à interroger des perspectives – et la position qu’elle est parvenue à obtenir. En 2020, elle a interprété au Kaaistudios le solo Nu ben ik Medea qui lui a valu le Prix KBC du jeune talent théâtral au festival Theater Aan Zee. La série Re-claiming Space a commencé comme un série de récherche pour son spectacleThe Waves (2022).

• Valeria Secchi (9/2) (1992, elle/iel) est une créatrice, danseuse et performeuse, née et élevée en Sardaigne (IT). Actuellement basée à Anvers, elle travaille depuis 2021 en tant qu'artiste principalement entre la Belgique et l’Italie. En tant que créatrice, elle développe une recherche sur les mouvements en relation avec les bio-matériaux fabriqués à partir de nourriture gaspillée par l'artiste visuelle Giulia Cauti. Elle cherche ainsi un corps politique en constante transformation et l'acceptation des multiples identités qui l'habitent. Depuis 2023, elle enseigne l'improvisation au Conservatoire Royal d'Anvers et est devenue membre de la trajectoire des nouveaux créateur•ice•s ‘Platform in De Maak’. 

• Amina Abouelghar (10/2) est une danseuse et performeuse basée entre Bruxelles et Le Caire. Elle est diplômée du Cairo Contemporary Dance Center. Elle a co-créé le duo de danse Nafaq et a travaillé et collaboré avec différents médiums et artistes, tels que des cinéastes, des musicien•ne•s et des metteur•ice•s en scène. Sa création la plus récente, intitulée Young Dreams, a été présentée pour la première fois au festival NEXT et porte sur la mémoire et la narration par le biais de la danse. Abouelghar est souvent intriguée par l'humour, le groove et la narration. 

concept Khadija El Kharraz Alami | guests Valeria Secchi & Amina Abouelghar | design Rosa Schützendorf | video Julie De Clercq | sculpture Matt Burgess | costume design Octavia de Buysser | dramaturgical advice Esther Severi | production kunstenwerkplaats | coproduction kunstenwerkplaats, Kaaitheater, Frascati, Productiehuis Theater Rotterdam en NTGent | with the support of the Dutch Embassy