#repertoire

Les classiques d’hier et d’aujourd’hui

Khadija El Kharraz Alami / Productiehuis Theater Rotterdam

Nu ben ik Medea

théâtre

Nu ben ik Medea
Nu ben ik Medea

théâtre

me 11.03 - je 12.03.20

Dans ce spectacle personnel, Khadija El Kharraz Alami entrelace des perspectives de Médée d’Euripide et sa propre histoire : grandir entre le monde occidental et le monde marocain et sentir en soi des forces qui s’entrechoquent.

Alejo Pérez & Krystian Lada

Symphony of Expectation

musique

Symphony of Expectation
Symphony of Expectation

musique

me 18.03.20

Symphony of Expectation combine deux pièces musicales iconiques du XXe siècle : Sinfonia de Luciano Berio et Erwartung d’Arnold Schönberg. Une seconde d’excitation spirituelle maximale de la protagoniste explose en une expérience théâtrale intense.

Gorges Ocloo

Moby Dick

musique théâtre

Moby Dick
Moby Dick

musique

sa 04.04.20

Pour cette adaptation de Moby Dick, Gorges Ocloo a fait appel à Ben Okri. Celui-ci a revisité le texte qui devient un récit magique réaliste sur le fossé entre haut et bas, riche et pauvre. Sur scène, Josse De Pauw et la soprano Nobulumko Mngxekeza-Nziramasanga interprètent ensemble un opéra jazzy dynamique sur la nécessité d’un rapprochement entre les êtres humains dans une société toujours plus polarisée.

Michiel Vandevelde/Platform-K & Philippe Thuriot

The Goldberg Variations

danse musique

The Goldberg Variations
The Goldberg Variations

danse

sa 25.04 - di 26.04.20

Le titre The Goldberg Variations n’évoque pas seulement la célèbre musique de Bach, mais aussi le solo de danse iconique de Steve Paxton. Michiel Vandevelde s’attaque avec un danseur, un danseur de ballet et un accordéoniste à ce matériel. Trois corps aux possibilités très diverses plongent dans l’histoire de la danse et interrogent son potentiel actuel.

Maatschappij Discordia & de Roovers

Liebe Jelinek

théâtre

Liebe Jelinek
Liebe Jelinek

théâtre

me 29.04 - je 30.04.20

En quête de compréhension de l’amour, Maatschappij Discordia se plonge dans les écrits d’Elfriede Jelinek. Là où Marguerite Duras les emmenait la saison passée dans la tentative de toute une vie de mettre en paroles une première expérience amoureuse, Discordia se heurte d’emblée à de la provocation chez Jelinek. Quelle image l’écrivaine – une championne dans la mise à nu des clichés – brosse-t-elle de l’amour ?

tg STAN & Kloppend Hert

Move (on)

théâtre

Move (on)
Move (on)

théâtre

je 13.02 - sa 15.02.20

Les fondements de Move (on) sont, entre autres, les dialogues du comédien anglais Dennis Kelly, un grondement sourd qui exprime le sentiment de malaise de notre société au-dessus duquel s’élèveront des voix comme celle de personnages de l’écrivain égyptien Alaa El Aswani. Les voix s’entremêlent à des textes du poète palestinien Mahmoud Darwish ou de l’auteur dramatique syrien Saadallad Wannous, des flambées d’espoir sauvage et en même temps des expressions d’impuissance collective.