Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
 
 
 

White on White

danse
#Daredevil
#brusselsdance
27.02.2019

De quels mouvements ou fragments de mouvement se souvient un danseur après des années d’entraînement et d’expérience scénique ? Dans la première partie de son solo pour la danseuse Bahar Temiz, Vanrunxt étudie la force et la possible signification du mouvement à travers le souvenir. Dans la seconde partie, Temiz se bat contre un « disco-drone » qui fonctionne au ralenti : une scène comme un long éclair qui perdure indéfiniment. Dans un costume monumental du styliste Jean-Paul Lespagnard, elle change en permanence de forme, tandis qu’en toile de fond défilent des images d’archives de Bahar Temiz et de Marc Vanrunxt retravaillées par l’artiste anversoise Anne-Mie Van Kerckhoven. La réunion de ces artistes résolument expressifs et extravertis garantit des étincelles ! Le résultat est aussi bien une expérience performative totale qu’un exercice de concentration et d’apaisement.

• Marc Vanrunxt a réalisé plusieurs solos pour des danseurs exceptionnels, comme Marie De Corte, Rob Fordeyn et Igor Shyshko. Il a rencontré la danseuse et chorégraphe turque Bahar Temiz en 2014 lors d’un atelier de Platform 0090 à Istanbul. Temiz a dansé avec, entre autres, Willi Dorner, Clément Layes, Superamas et Ivana Müller, et réalise aussi ses propres chorégraphies.

choreography Marc Vanrunxt | dance Bahar Temiz | costume design Jean-Paul Lespagnard |  set design Anne-Mie Van Kerckhoven | light & technique Stefan Alleweireldt | artistic advice Marie-Anne Schotte | production Kunst/Werk | co-production Platform 0090, STUK–Huis voor Dans, Beeld & Geluid | residency wp Zimmer | support the Flemish authorities