Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 

Sorrow Swag

danse
#Daredevil
#Tender
25—26.01.2019

Sorrow Swag est le premier volet du triptyque de Ligia Lewis autour de l’affect et de l’incarnation, de la race et de la représentation. Elle a conçu chaque volet autour d’une couleur qui représente un état d’âme. Cette première partie en bleu se développe entièrement par le biais du langage de la tristesse. Sur scène, Lewis crée de façon méticuleuse un corps hybride en état de flux constant. Elle a développé une pratique chorégraphique dont les lignes de force s’appuient sur les techniques de jeu de Stanislavski et des aspects du Mouvement Authentique pour parvenir à une incarnation intense. Not I de Samuel Beckett et Antigone de Jean Anouilh constituent des sources d’inspiration importantes. Vers la fin, ce corps se transforme et se réduit uniquement à une bouche et à un cri implacable : une référence littérale à Not I. Par le biais de ce personnage instable, Lewis analyse des considérations sur la race, la paternité d’une œuvre, le genre et le deuil.

• La chorégraphe américano-dominicaine Ligia Lewis était précédemment à l’affiche du Kaaitheater avec le deuxième volet de ce triptyque, minor matter, qu’on a pu voir durant WoWmen18.

concept & choreography Ligia Lewis | performance Andrew Hardwidge | originally performed by Brian Getnick | musical arrangement George Lewis Jr. (of Twin Shadow) | production & distribution HAU Hebbel am Ufer / Nicole Schuchardt | production by Ligia Lewis | funded by Berlin Senate Department for Culture and Europe | support Human Resources Los Angeles, ADA Studio Berlin, Pieter Space

DURÉE : 45 min.
BELGIAN PREMIERE

+ POST-PERFORMANCE TALK on SAT 26/01