Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
 
 
 

Beyond/Behind

musique
02.03.2016

Événement industriel sans fin

Eric Sleichim se penche sur le futuriste russe. Ses complices : la soprano touche à tout Claron McFadden, le violoncelliste Jörg Brinkmann et le magicien des platines Matthew Wright. La musique naît en partie de manière improvisée, inspirée de compositeurs futuristes, comme Lourié, Gnesin et Goedicke, et des compositeurs influencés par le futurisme à l’instar de Stravinsky, Antheil et Prokofiev. Le futurisme russe libère le langage de sa signification sémantique, tout en chantant, récitant et clamant joyeusement. Les écrivains futuristes évoqués sont, entre autres, Maïakovski, Kamenski et Pasternak.

Le goût de la mécanique et du mouvement s’exprime dans des objets sonores autogénérateurs de sons : lames à tonnerre, fers à béton, mégaphones, ustensiles de cuisine, des theremines, des haut-parleurs en tant qu’objets qui produisent leurs propres sons, des platines et des signaux sinus purs. Les sons gutturaux profonds des machines à bruit (cf. l’intonarumori du futuriste italien Russolo) sont produits par le tuba basse (tuba contrebasse) et le tubax (saxophone contrebasse).

Assistez à un concert comme un événement industriel sans fin !

voice Claron McFadden | turntables, tuba, electronics Matt Wright | cello Jörg Brinkmann | saxophones, electronics Eric Sleichim