Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 

Het wijde land (Terre infinie)

théâtre
06—08.12.2013

Olympique Dramatique et tg STAN s’attaquent à un classique du répertoire théâtral. Les deux compagnies jouent Het wijde land (Terre infinie), une tragicomédie de l’auteur autrichien Arthur Schnitzler, écrite en 1911, à propos des conséquences d’un adultère dans la Vienne du début du XXe siècle. La pertinence et le plaisir de jouer sont assurés !

« Il est permis de séduire l'épouse d'un autre homme lorsque l'on court le danger de périr d'amour pour elle. » (extrait du Kama Sutra)

Nous. Nous ne voulons pas d'amour féroce, nous n'exigeons pas de sang, nous ne hurlons pas à la vengeance. Nous ne le faisons plus.
Nous sommes larges d'esprit, bienveillants, parfaitement informés, lucides et chaleureux.
Nous sommes libres, enfin libres, enfin libres ! Délivrés du joug des instincts. Merde, voilà le Désir ! Va-t-en, Désir !
Aïe, voilà que s'amène la Passion ! Connasse lubrique ! Fauteuse de troubles ! Fiche-nous la paix !
Nous avons atteint un tel équilibre.
Nous, nous sommes sur la bonne voie.
Elle est à sens unique, cette évolution, donc ceci doit être le bon sens, non ?
Nous sommes prêts à toute légèreté, aptes à accepter les humeurs de tous.
Oui, nous sommes libres. Affranchis, les gars. Et les filles. Hum !
Nous chérissons nos choix, aussi soumis que des souverains.
Et si la Passion et le Désir nous asservissent malgré tout, tout le monde comprendra.
Ouais ! Tout le monde.
Des êtres superbes, voilà ce que nous sommes.
(Ils rient tous. Quels élégants mammifères, dites donc !)
Une pièce pour médiors lubriques, avec un seul jeune éphèbe (qui, nous l'espérons, crèvera à la fin, le connard !)

« Je pense que je vous ai évité de crainte de rencontrer mon double.. (…) Votre déterminisme comme votre scepticisme – ce que les gens appellent pessimisme – votre sensibilité aux vérités de l’inconscient, de la nature pulsionnelle de l’homme, votre déconstruction des certitudes culturelles et conventionnelles, l’arrêt de vos pensées sur la polarité de l’amour et de la mort, tout cela me touchait avec une inquiétante familiarité. (…) Ainsi ai-je acquis le sentiment que vous savez par intuition, en réalité par une fine autoperception, tout ce que j’ai mis au jour chez d’autres au cours d’un travail laborieux. »

(Extrait d'une lettre de Sigmund Freud à Arthur Schnitzler, 1922)
 

• La compagnie tg STAN a vu le jour en 1989 – il y a bientôt 25 ans ! Leur approche orientée sur les comédiens et non dogmatique demeure garante d’un théâtre débordant de fraîcheur et d’effervescence, avec lequel ils font fureur bien au-delà des frontières nationales. De dix ans leur cadette, Olympique Dramatique présente toutefois beaucoup d’analogies avec STAN. La compagnie fait partie de l’équipe artistique de la Toneelhuis.

Matinee Kadee: dimanche 8/12 - 15h

Pour les parents : Het wijde land par Stan + Olympique Dramatique
Pour les enfants (4-12) : atelier dramatique par KAMO. On ferme les yeux et on part en voyage avec une valise remplie de fantaisie. En cours de route, on remplit la valise des sons, des couleurs et des formes qu’on rencontre.
Garderie pour les tout petits de 0 à 4 ans
Il faut impérativement réserver. La participation est gratuite, à condition d’avoir une réservation payante pour le spectacle en matinée.

tekst Arthur Schnitzler | van en met Koen De Graeve, Jolente De Keersmaeker, Damiaan De Schrijver, Sara De Roo, Charlotte Vandermeersch, Stijn Van Opstal, Geert Van Rampelberg | scenografie STAN, Olympique Dramatique en Matthias de Koning | lichtontwerp Thomas Walgrave | beschildering doek Tom Liekens | kostuumontwerp Inge Büscher | assistent kostuums Filip Eyckmans | productie en techniek Toneelhuis & STAN | met dank aan Frank Vercruyssen