BELGIAN PREMIERE

Michiel Vandevelde

Human Landscapes I

performance

Human Landscapes I
Human Landscapes I

performance

je 28.11 - sa 30.11.19

À la fin des années 20, Nâzım Hikmet introduit la versification libre dans la poésie turque et devient ainsi le premier poète turc moderne. Paysages humains, son chef-d’œuvre absolu, a été écrit en grande partie en détention. Cette épopée de cinq cents pages n’a été publiée qu’après sa mort, partagée en cinq volumes. La saison passée, Michiel Vandevelde a porté à la scène le premier volume, Book I, à la demande du festival steierische herbst. En septembre 2019 suit Book II.

Michiel Vandevelde

Human Landscapes II

performance

Human Landscapes II
Human Landscapes II

performance

ve 29.11 - sa 30.11.19

À la fin des années 20, Nâzım Hikmet introduit la versification libre dans la poésie turque et devient ainsi le premier poète turc moderne. Paysages humains, son chef-d’œuvre absolu, a été écrit en grande partie en détention. Cette épopée de cinq cents pages n’a été publiée qu’après sa mort, partagée en cinq volumes. La saison passée, Michiel Vandevelde a porté à la scène le premier volume, Book I, à la demande du festival steierische herbst. En septembre 2019 suit Book II.

Mădălina Dan & Agata Siniarska

Mothers of Steel

performance

Mothers of Steel
Mothers of Steel

performance

je 05.12 - ve 06.12.19

Pendant un marathon de pleurs méditatif de près d’une heure, deux personnages féminins futuristes remettent en question les mécanismes qui transforment les émotions intimes en phénomène politique. Dans une chorégraphie émaillée de vidéo et avec de grandes feuilles de papier – à la fois des pancartes de manifestation et du linge qui sèche –, leurs larmes évoluent d’un aveu de faiblesse à un acte de force politique.

Ligia Lewis

Water Will (in Melody)

danse

Water Will (in Melody)
Water Will (in Melody)

danse

ve 06.12 - sa 07.12.19

Water Will (in Melody), une œuvre chorégraphique conçue pour quatre performeurs, prend pour point de départ le mélodrame. Aux prises avec le langage et des notions de « volonté », cette fantaisie dystopique devient un espace de négociation pour le désir, l’imagination et des sentiments d’une fin gagnant du terrain.

Bashar Murkus

The Museum

théâtre

The Museum
The Museum

théâtre

ma 10.12 - me 11.12.19

Un homme commet un attentat terroriste dans un musée d’art contemporain : 49 enfants et un enseignant meurent. Il attend sept ans durant son exécution capitale dans une cellule. Une semaine avant sa mise à mort, il convainc l’inspecteur de police qui a enquêté sur l’affaire de lui tenir compagnie lors de son dernier repas. Quel sens ces deux hommes espèrent-ils trouver dans la mort qu’ils convoitent tous deux, chacun à sa manière ?

Boyzie Cekwana & Danya Hammoud

Bootlegged

danse

Bootlegged
Bootlegged

danse

ma 21.01 - me 22.01.20

Dans le Midwest états-unien des années 1880, les hommes transportaient clandestinement des bouteilles d’alcool dans leurs bottes. Le terme de « bootlegging » – contrebande – était né. À présent, il y a Bootlegged : une rencontre entre Boyzie Cekwana et Danya Hammoud. Deux corps, deux récits issus de deux histoires spécifiques composent, non sans heurts, une troisième histoire partagée.

Forced Entertainment

Out Of Order

théâtre

Out Of Order
Out Of Order

théâtre

ve 24.01 - sa 25.01.20

Sur une scène vide et sous des projecteurs éblouissants, six clowns tristes s’efforcent de faire passer le temps. Ils se crêpent le chignon, s’apaisent, et puis recommencent. Out Of Order oscille savamment entre drôlerie et tristesse. Un spectacle en lambeaux dans un monde en lambeaux.

Iggy Lond Malmborg

Physics and Phantasma

performance

Physics and Phantasma
Physics and Phantasma

performance

ve 31.01 - sa 01.02.20

Là où de nombreux créateurs vantent les mérites d’une scène vide comme l’espace ultime de la fantaisie, elle adopte quelque chose d’obsessionnel et de traumatisant dans Physics and Phantasma. Il faut coûte que coûte alimenter le vide de contenu et pour ce faire, Iggy Lond Malmborg vous emmène en voyage dans des coins aussi sombres qu’arbitraires de votre imagination – le lieu où se déroule réellement ce solo.

Kris Verdonck / A Two Dogs Company

Act

théâtre installation

Act. Johan Leysen plays Beckett
Act. Johan Leysen plays Beckett

théâtre

je 13.02 - sa 15.02.20

Cette soirée Beckett nous offre un surprenant brassage de formes : un monologue par Johan Leysen ; une conférence scientifique sur la mémoire, la neurologie, les machines et la conscience, une installation vidéo avec un paysage immersif (post)apocalyptique et un concert. Avec ce parcours, l’homme de théâtre Kris Verdonck explore la fascination qu’il partage avec Beckett pour la technologie et le conflit qui va crescendo entre l’homme et la machine.

Alexandra Bachzetsis

Escape Act

danse performance

Escape Act
Escape Act

danse

ve 06.03 - sa 07.03.20

La voix a-t-elle un genre, la peau a-t-elle une race ? En évoquant le drag, le voguing, le strip-tease, les didacticiels YouTube ainsi que les ballets triadiques d’Oskar Schlemmer, sept corps et bien plus d’objets éprouvent de nouvelles constellations comme ready-made surréalistes. Avec beaucoup d’ironie, le spectacle présente des identités de genre de manière hyperstéréotypée pour ensuite les démonter.

Claire Croizé & Etienne Guilloteau

Pole Reports from Space

danse

Pole Reports from Space
Pole Reports from Space

danse

ve 24.04 - sa 25.04.20

Claire Croizé, Étienne Guilloteau et deux danseurs polonais s’attaquent à la musique du Studio expérimental de la Radio polonaise. Futurisme et utopie, science-fiction soviétique désuète, militantisme et pensée progressiste sont des concepts clés qui inspirent à Croizé et Guilloteau cette chorégraphie captivante jouant avec la présence et l’absence du corps dans la musique électronique.

Jonathan Burrows

Rewriting

danse lecture performance

Rewriting
Rewriting

danse

ve 24.04 - sa 25.04.20

De quoi se compose la pratique de la chorégraphie ? Dans Rewriting, Jonathan Burrows tente – parfois avec hésitation, d’autres fois avec exubérance – de cartographier le terrain inconnu qu’est la chorégraphie. Face au modèle dominant, qui prétend qu’un bon spectacle est le résultat d’une idée forte, Burrows propose une pratique lente d’accumulation plutôt fortuite de significations qui surgissent pendant le travail.

Jérôme Bel

Conférence sur rien (1949)

lecture performance

Conférence sur rien (1949)
Conférence sur rien (1949)

lecture performance

ve 08.11.19

« Je n’ai rien à dire et je le dis. » C’est avec ces paroles que John Cage entame son discours Lecture on Nothing à l’Artists’ Club à New York en 1949. Le texte emprunte beaucoup à une partition hypnotique qui suivrait la structure des récentes compositions musicales de Cage – y compris une attention particulière au silence. À présent, Jérôme Bel lit le discours en français.

Jérôme Bel

Rétrospective

film talk

Rétrospective
Rétrospective

film

je 07.11.19

Jérôme Bel jette un regard subjectif sur ses travaux précédents. Remontant le fil de ses archives vidéo, il en distille des extraits de ses spectacles les plus significatifs pour reconstituer, à travers un montage minutieux, le déploiement de sa réflexion sur la danse. En se concentrant sur le nouage entre danse et politique, il fait mieux ressortir les préoccupations centrales. Après la projection suit une longue discussion avec le chorégraphe.