Eszter Salamon [Berlin]

Nvsbl

Nvsbl
Nvsbl

17.02 – 18.02.2006

L’année passée, la danseuse et chorégraphe hongroise vivant à Berlin, Eszter Salamon, était l’hôte du Kaaitheater avec deux spectacles qui lançaient un défi à notre perception. Pouvons-nous connaître la vérité en nous contentant de regarder ? se demandait-elle. Dans Nvsbl (prononcez : non visible) elle approfondit cette thématique.

Salamon: ‘Si le réel visible est incomplet et incapable de constituer une représentation fiable du réel, sa valeur d’usage doit être quelque part ailleurs. Où? Quand? Ce projet cherche ces temps et ces espaces en menant une réflexion sur la représentation en général et plus précisément sur les limites performatives et politiques de ce qui se donne à voir (notamment dans le processus de contrôle et de volonté de savoir exercé sur le corps des femmes). Dans ce but, Nvsbl essaie de re-évaluer les notions de subjectivité qui ne sont pas représentables visuellement, de rendre visible la pensée, et de mettre l’accent sur l’inaccessibilité de la réalité des corps. Ce spectacle conduira les spectateurs vers des hallucinations représentationnelles, vers les limites de la perception visuelle en passant par des moments de reconnaissances sensuelle, intellectuelle et émotionnelle.’


concept Eszter Salamon
avec Susanne Berggren, Valérie Castan, Lola Rubio, Christine de Smedt
organisation Alexandra Wellensiek
coproduction PACT Zollverein/Choreographisches Zentrum NRW (Essen), Les Spectacles Vivants-Centre Pompidou (Paris), Kaaitheater
support Tanz im August – Internationales Tanzfest 2005 (Berlin), the National Performance Network with funding provided by the German Federal Cultural Foundation as part of its project Dance Plan Germany and Botschaft