Abke Haring [Antwerp]

Linoleum / speed

Linoleum / speed
Linoleum / speed

28.02 – 04.03.2009

’s ochtends
is het brood
te heet
om te snijden
eet het liever ’s avonds
als het in kruimels
op je bord ligt
in een figuur gevallen
leesbaar
als een wolk

En 2002, Abke Haring présente comme travail de fin d’études au Studio Herman Terlinck, le solo Nageslachtsfarce, dans lequel elle aborde l’agonie de sa mère.

Plus tard, elle crée Maison fragile avec le poète et créateur de théâtre Bart Meuleman et le designer de sons Senjan Jansen: l’histoire d’une fille sans mère qui vit seule avec son père, inspirée de la vie de Louise Bourgeois. Dans les spectacles qui suivent, comme Kortstond et Hoop, la figure du parent (absent) réapparaît. Abke Haring y conçoit une structure formelle dans laquelle le son (Senjan Jansen) et l’image (l’artiste Jean Bernard Koeman) jouent un rôle interactif.

Dans son nouveau spectacle, Linoleum / speed, Abke Haring veut parler « de la famille, de la solitude en compagnie imposée et de l’impossibilité d’engager une discussion véritable. »


text Abke Haring | advice Bart Meuleman | with Abke Haring, Marlies Heuer | scenography & visuals Jean Bernard Koeman | lighting Mark Van Denesse | sound Senjan Jansen | management Natalie Schrauwen | production  vzw La Résistance Ridicule (Antwerp) | co-production Kaaitheater, Toneelhuis (Antwerp), Troubleyn (Antwerp), Antigone (Kortrijk) | support the Flemish Government, Vlaams Fonds voor de Letteren