#bignames

Les grandes pointures à l’oeuvre

Rosas

A Love Supreme

danse

A Love Supreme
A Love Supreme

danse

je 12.09 - di 29.09.19

En 2017, Salva Sanchis et Anne Teresa De Keersmaeker ont retravaillé A Love Supreme avec quatre jeunes danseurs masculins. Un spectacle d’une grande vitalité qui a d’emblée été sélectionné pour le TheaterFestival. Grand temps de s’abandonner une fois de plus avec les danseurs à l’ode spirituelle de John Coltrane à l’amour suprême.

Mette Ingvartsen

Moving in Concert

danse

Moving in Concert
Moving in Concert

danse

je 03.10 - sa 05.10.19

Mette Ingvartsen fait émerger un univers dans lequel des êtres humains, des technologies et des matières organiques forment un ensemble abstrait en mouvement. Inspiré par les effets du monde numérique sur nos sens, le spectacle explore une poésie de la plasticité, de l’abstraction et de l’imaginaire. À la faveur de lumière, d’ombre et de leur réflexion, les neuf danseurs ouvrent aux spectateurs un paysage enchanteur et les invitent à y entrer.

Meg Stuart & Tim Etchells

Shown and Told

danse performance

Shown and Told
Shown and Told

danse

je 21.11 - sa 23.11.19

Shown and Told, une rencontre entre la chorégraphe et danseuse Meg Stuart et l’auteur et créateur de spectacles Tim Etchells (Forced Entertainment), est un collage dynamique composé d’improvisations structurées et de sauts associatifs. Ensemble, ils partent en quête de la relation entre le mouvement, l’image et le corps en tant qu’instrument du spectacle vivant.

Rosas

Zeitigung

danse

Zeitigung
Zeitigung

danse

me 11.12 - sa 14.12.19

Près de dix ans après Zeitung (2008), Anne Teresa De Keersmaeker et Alain Franco reprennent les éléments essentiels de cette chorégraphie pour créer Zeitigung. Dans l’intervalle, le monde a muté et, à travers les corps de huit jeunes danseurs, ils actualisent leur propre travail. Zeitigung sera à nouveau à l’affiche du Kaaitheater, où a eu lieu la première en 2017.

Eszter Salamon

MONUMENT 0.8: Manifestations

danse performance

MONUMENT 0.8: Manifestations
MONUMENT 0.8: Manifestations

danse

ve 17.01 - sa 18.01.20

Pourquoi est-il si important de mettre en lumière l’histoire marginalisée du féminisme en Roumanie et en Europe de l’Est ? Quelle signification cela peut-il avoir pour notre conscience collective et historique ? un collage de voix féministes, de gestes artistiques et de chants d’avant-garde historiques et traditionnels, Eszter Salamon se focalise sur des récits roumains.

Christian Rizzo

une maison

danse

une maison
une maison

danse

je 20.02 - ve 21.02.20

Sur une scène couverte d’une épaisse couche de terre et baignée sous une galaxie de traits de lumière sont rassemblés 14 danseurs d’âges et de parcours différents. Dans un flux continu de mouvements d’un corps à l’autre, le groupe, qui évolue de manière constante vers une apothéose sauvage, est régi par une expérience tactile qui partage solitude et fiction : comment peut-on être en groupe et néanmoins seul ?

Faustin Linyekula/NTGent

Histoire(s) du théâtre II

théâtre danse

Histoire(s) du théâtre II
Histoire(s) du théâtre II

théâtre

ve 13.03 - sa 14.03.20

Zaïre, 1974. Muhammad Ali remporte le match du siècle contre George Foreman. Mobutu Sese Seko fonde le Ballet national du Zaïre. Avance rapide vers 2019. Faustin Linyekula crée un spectacle dans lequel il réfléchit aux moments clés de l’histoire du théâtre. Avec trois membres du Ballet National Congolais et les acteurs Papy Maurice Mbwiti et Oscar van Rompay, il se penche sur ce que le jeune État congolais aurait pu être.

Boris Charmatz

infini

danse

infini
infini

danse

me 25.03 - sa 28.03.20

Depuis des siècles, les danseurs comptent leur pas jusqu’à 4, 6 ou 8. Et s’ils comptaient jusqu’à l’infini ? Boris Charmatz : « J’ai toujours détesté compter en dansant. Dans cette pièce, nous comptons, parlons et chantons pour danser, mais surtout pour mieux divaguer. » Dans un monde de plus en plus esclave d’algorithmes, Charmatz offre un moment d’infini.

Jonathan Burrows

Rewriting

danse lecture performance

Rewriting
Rewriting

danse

ve 24.04 - sa 25.04.20

De quoi se compose la pratique de la chorégraphie ? Dans Rewriting, Jonathan Burrows tente – parfois avec hésitation, d’autres fois avec exubérance – de cartographier le terrain inconnu qu’est la chorégraphie. Face au modèle dominant, qui prétend qu’un bon spectacle est le résultat d’une idée forte, Burrows propose une pratique lente d’accumulation plutôt fortuite de significations qui surgissent pendant le travail.

Anne Teresa De Keersmaeker/Rosas & Ictus

Rain (live)

danse musique

Rain (live)
Rain (live)

danse

ve 15.05 - me 20.05.20

Rain (2001) est l’une des plus électrisantes productions d’Anne Teresa De Keersmaeker, écrite sur Music for 18 Musicians de Steve Reich. Sept femmes et trois hommes s’abandonnent à une irrépressible énergie collective qui les connecte l’un à l’autre, réseau bouillonnant où se partagent le souffle, la vitesse, et cette étrange amitié qui ne peut naître qu’au-delà de la fatigue. En 2016, une nouvelle distribution a repris Rain au Cirque Royal.

Daniel Linehan

sspeciess

danse

sspeciess
sspeciess

danse

ve 12.06 - sa 13.06.20

Daniel Linehan crée une chorégraphie dans laquelle lumière, scénographie, costumes, mouvements et musique occupent successivement l’espace central pour ensuite s’estomper et céder la place aux autres. Ce mouvement perpétuel d’émergence et de disparition constitue un jeu dans lequel des éléments passés inaperçus attirent soudain l’attention, menant à des moments inattendus et à un sentiment de surprise.

Meg Stuart/Damaged Goods

Celestial Sorrow

danse performance

Celestial Sorrow
Celestial Sorrow

danse

me 24.06 - sa 27.06.20

Pour Celestial Sorrow, Meg Stuart collabore pour la première fois avec l’artiste plasticien indonésien Jompet Kuswidananto. Partant de souvenirs collectifs et de traumatismes fictifs, le duo crée un univers de lumière et de mouvement, habité par trois performeurs et deux musiciens. La première du spectacle a eu lieu en 2018 aux Kaaistudio’s et se déplace pour cette reprise sur la scène du Kaaitheater.