Jérôme Bel

Rétrospective

Rétrospective
Rétrospective

07.11.2019

Jérôme Bel en est à sa vingtième pièce. La plupart des dix-neuf productions précédentes ont été à l’affiche du Kaaitheater. Des spectacles comme Jérôme Bel, Le dernier spectacle, The show must go on ou le récent Gala ont exercé une influence énorme sur l’évolution des arts du spectacle vivant depuis le début des années 90. Cette fois, Bel n’emprunte pas de nouvelle voie, mais se retourne et jette un regard subjectif sur ses travaux précédents. Remontant le fil de ses archives vidéo, il en distille des extraits de ses spectacles les plus significatifs pour reconstituer, à travers un montage minutieux, le déploiement de sa réflexion sur la danse. En se concentrant sur le nouage entre danse et politique, il fait mieux ressortir les préoccupations centrales (le corps, le langage, la culture, le pouvoir, la vulnérabilité). Le vingtième spectacle de Jérôme Bel en est donc devenu un film sans aucune présence vivante sur scène. Après la projection suit une longue discussion avec le chorégraphe. Pour des raisons écologiques, la compagnie R.B/ Jérôme Bel n'utilise plus l'avion pour ses déplacements. Le medium vidéo de Rétrospective en permet cependant une diffusion internationale.


conception Jérôme Bel | assistants Maxime Kurvers, Chiara Gallerani | images by Céline Bozon, Pierre Dupouey, Aldo Lee, Olivier Lemaire, Marie-Hélène Rebois | editing Yaël Bitton, Oliver Vulliamy | dancers Taous Abbas, Fanny Alton, Cédric Andrieux, Sheila Atala, Sonja Augart, Michèle Bargues, Jérôme Bel, Ryo Bel, Malik Benazzouz, Remo Beuggert, Nicole Beutler, Gianni Blumer, Céline Bozon, Damian Bright, Matthias Brücker, Carine Charaire, Vassia Chavaroche, Germana Civera, Houda Daoudi, Diola Djiba, Shadé Djiba, Olga De Soto, Véronique Doisneau, Juan Dominguez, Moussa Doukoure, Dina Ed Dik, Chiara Gallerani, Nicolas Garsault, Ito Glissant, Matthias Grandjean, Stéphanie Gomes, Claire Haenni, Julia Häusermann, Sara Hess, Olivier Horeau, Miranda Hossle, Benoît Izard, Cuqui Jerez, Marie-Yolette Jura, Peter Keller, Maxime Kurvers, La Bourette, Akira Lee, Aldo Lee, Françoise Legardinier, Lorraine Meier, Eva Meyer Keller, Ion Munduate, Henrique Neves, Tiziana Pagliaro, Gisèle Pelozuelo, Carlos Pez, Magali Saby, Oliviane Sarazin, Frédéric Seguette, Esther Snelder, Johannes Sundrup, Simone Truong, Pierre Tu, Amaia Urra, Peter Vandenbempt, Hester Van Hasselt, Simone Verde | production R.B. Jérôme Bel | co-production Théâtre Vidy-Lausanne, HAU Hebbel am Ufer, La Commune Centre dramatique national d’Aubervilliers, Théâtre de la Ville, Festival d’Automne à Paris | thanks to CND Centre national de la danse (Pantin), Opéra national de Paris, Telmondis, Theater Hora, La Bâtie, Jean-Gabriel Periot | with the support of Ménagerie de Verre in the framework of Studiolab

Sujets apparentés

Jérôme Bel

Conférence sur rien (1949)

lecture performance

Conférence sur rien (1949)
Conférence sur rien (1949)

lecture performance

ve 08.11.19

« Je n’ai rien à dire et je le dis. » C’est avec ces paroles que John Cage entame son discours Lecture on Nothing à l’Artists’ Club à New York en 1949. Le texte emprunte beaucoup à une partition hypnotique qui suivrait la structure des récentes compositions musicales de Cage – y compris une attention particulière au silence. À présent, Jérôme Bel lit le discours en français.