Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 

Primes

musique
22.03.2010

De la musique comme une science sacrée

La production récente du Milanais Riccardo Nova (1960) se distingue par un son très singulier, au carrefour de la tradition indienne, de la musique contemporaine et de la noise expérimentale. La musique de Nova, aussi psychédélique et versée dans l'art des anamorphoses électroniques et de la saturation que celle de son ami Fausto Romitelli (1963-2004), intègre l'ésotérisme de la musique classique du sud de l'Inde : haute virtuosité rythmique dans le cadre d'une science sacrée des nombres. C'est le sens du titre de cette nouvelle œuvre, qui couvre une soirée : Primes, nombres premiers.

Sur la scène : trois musiciens indiens (un violoniste et deux percussionnistes, dont le grand maître du mrigandam, BC Manjunath), cinq musiciens d'Ictus, dont les instruments sont démultipliés par les relais MIDI, et des échantillonneurs en boucle.

Riccardo Nova, Primes – for Indian instruments, chamber orchestra and electronics | Ensemble Ictus / Indian musicians | conductor Georges Elie Octors | music computer realisation CRFMW (Patrick Delges) | commissioned by l’Opéra de Lille

Mirjam Devriendt