Laurent Chétouane [FR]

Partita 1

Partita 1
Partita 1

02.02 – 03.02.2018

Imprévisible, inimaginable

Et si, après des siècles de bipédie, nous abandonnions la verticalité ? Cette question constitue le point de départ de la nouvelle création de Laurent Chétouane au cœur de laquelle il situe l’être humain dans toute sa fragilité face à un monde complexe et incontrôlable. L’avenir est imprévisible et inimaginable alors qu’un présent infini et sans perspective le tient sous son emprise.
Deux danseurs et une danseuse partent en quête de nouveaux équilibres dans ce décor désarticulé. Un violoniste les accompagne et interprète la Partita n°1 en si mineur pour violon de Bach. La musique virevoltante et entraînante devient un compagnon reconnaissant dans le monde vacillant que déploie Chétouane. Peut-être nous offre-t-elle même de-ci, de-là du réconfort ?

• Laurent Chétouane a achevé des études d’ingénieur, mais depuis 2007 il fait également une grande impression en tant que chorégraphe. Au Kaaitheater, on a déjà pu voir certaines de ses adaptations très personnelles d’œuvres musicales célèbres, comme Sacre du Printemps (2013) et Bach/Passion/Johannes (2015).


dance Florence Casanave, Moo Kim, Mikael Marklund | music Artiom Shishkov (violin) | light Philippe Gladieux | production Partita GbR | co-production HAU Hebbel am Ufer, Kampnagel | sponsered by Basisförderung Berlin/The Governing Mayor of Berlin – Senate Chancellery – Cultural Affairs | supported by the Nationales Performance Netz (NPN) Co-production Fund for Dance, which is funded by the Federal Government Commissioner for Culture and the Media