Ecopolis 2022

Multiple (hi)stories, Multiple futures ATTENTION : CET ÉVÉNEMENT AURA LIEU À L'ANCIENNE BELGIQUE !!!

Multiple (hi)stories, Multiple futures
Multiple (hi)stories, Multiple futures

15.10.2022

"Penser hors du cadre, c'est exactement comme ça que pense le cadre. Nous sommes les cadres que nous nous efforçons de dépasser", écrit le philosophe Bayo Akomolafe, intervenant à la huitième édition d'Ecopolis, où des artistes, des penseur·euses et des créateur·ices brisent nos cadres. Les crises sociales, écologiques et économiques nous obligent à réfléchir à un mode de vie radicalement différent. Les histoires inédites peuvent-elles nous y aider ? Des récits qui relient différentes générations, des zones géographiques éloignées ou des connaissances et technologies anciennes. L'activisme en tant que forme d'amour peut-il nous mener plus loin que la pensée apocalyptique ? "La fin du monde n'est pas imminente ; nous vivons déjà dans un monde différent", poursuit M. Akomolafe. Ecopolis propose des histoires qui dépeignent un avenir inclusif et durable pour ce nouveau monde.

• Ecopolis est le rendez-vous annuel de ceux·celles qui s'engagent pour un avenir durable. Ecopolis est synonyme de diversité, d'internationalité et d'interactivité. La huitième édition débute dans l'après-midi et se poursuit jusque tard dans la soirée. Attendez-vous à des promenades, des conférences, des discussions entre écrivain·es, universitaires et citoyen·nes, des ateliers, de la littérature et des documentaires. Le Kaaitheater a invite d’ores et déjà les réalisateurs Enkidu Khaled et Joachim Robbrecht pour une contribution sur l'impact de la guerre sur le climat. À la croisée de la performance et du discours, ils présenteront des histoires d'Irak, du Kenya, d'Ukraine... La saison dernière, Khaled et Robbrecht ont travaillé ensemble sur le projet God 99, dont la première a eu lieu au Kaaitheater. 

PROGRAMME

PROMENADES & ATELIER 

13:30 Minority walk avec Omar Fassi Fehri (EN/FR)

L’histoire des minorités reste souvent invisible, « oubliée » dans le débat public. La Minority Walk est une promenade de deux heures dans le centre de Bruxelles, qui propose de découvrir comment l’oppression des minorités – au sens de groupes soumis à des relations de domination – se reflète dans l’espace public. (démare à AB)

> reservez

13:30 La Bruxelles des sorcières: marche guidée féministe (EN/FR)

Au XIVe siècle, alors que l’on s’apprête à quitter le « sombre » Moyen Âge, direction les Temps modernes et la Renaissance, les femmes sont, quant à elles, plongées dans l’obscurité – ou plutôt dans les flammes du bûcher. Comment les compétences et savoirs des femmes ont-ils été transformés en actes de sorcellerie ? Que nous révèle notre espace public urbain de cette époque… et des sorcières d’aujourd’hui ? Découvrez le lors de la visite guidée par Chiara Tomalino de L’architecture qui dégenre. (démare à L'oreille Tourbillonnante, Calder (Au coin de Rue du Musée – 1000 Brussels)

> reservez

13:30 Promenade: Twee (t)huizen, een gids (NL)

Dans ce promenade interculturel, le guide se concentre sur la façon dont ils vivent eux-mêmes la ville. Lors de Ecopolis, nous suivons Tatyana, qui a quitté l’Ukraine pour s’installer en Belgique il y a quelque 22 ans et est tout de suite tombée amoureuse de Bruxelles en raison de son histoire riche et omniprésente, de sa culture et de son dynamism. Elle vous montre ses endroits préférés. La promenade se termine par une visite du théâtre KVS, pour lequel elle a une préférence personnelle. Un verre au KVS Café Congo sera la conclusion parfaite de votre promenade. En collaboration avec FMDO (démare à l''église Saint-Catherine)

> reservez

14:00 Atelier ‘Limits to Growth’ (NL/EN)

Inondations, incendies de forêt, fonte des glaciers, … : nous sommes de plus en plus confrontés aux catastrophes naturelles. Les conséquences sont désastreuses et indiscutables : nous sommes en train de dépasser les limites de notre planète. Pour que notre planète reste vivable, il est urgent de repenser notre mode de vie. Dans cet atelier, en accord avec la philosophie du « Buen Vivir », nous chercherons ensemble des moyens de vivre avec moins de ressources non renouvelables, dans le but de porter un regard critique sur notre société de consommation et d’envisager activement des modèles de vie alternatifs. En collaboration avec CATAPA. (démare à AB)

> reservez

 

DÉBATS & PERFORMANCE

16:00 La colonisation en tant qu’exploitation des personnes et de la nature

La colonisation englobe plus qu’un système de domination sur un groupe de population et un territoire. Dans ce panel, des auteurs, autrices et artistes de différents horizons discutent de la signification de ce phénomène, des nombreuses histoires qui ont (sur)vécu malgré la colonisation et offrent des alternatives, et de ce que signifie le mouvement inverse de la « décolonisation ».
Avec: Dalilla Hermans (journaliste, écrivaine, réalisatrice de théâtre), Báyò Akómoláfè (conférencier international célèbre, penseur post-humaniste, essayiste) Jumana Emil Abboud (artiste palestinienne), Mihnea Tănăsescu (théoricien politique) et la modératrice Olave Nduwanje (écrivaine, juriste, activiste).

18:00 Des métiers différents, une seule planète. Histoires d’engagement fort

Quelles que soient vos études, quel que soit votre emploi, il existe des possibilités d’engagement fort en faveur d’un monde meilleur. Un architecte ne doit pas seulement construire des maisons, il peut aussi attirer l’attention sur une approche plus féminine de la ville. Un avocat peut prendre la tête de la lutte contre la pollution chimique de notre environnement. Et que dire de l’appel d’un analyste financier à faire sauter les banques ?
Avec: Apolline Vranken (architecte), Jérémy Désir-Weber (analyste financier), Thomas Goorden (activiste environnemental), modéré par Caroline Van Peteghem et conclu par une courte conférence d'Eric Corijn (philosophe culturel et un spécialiste des sciences sociales)

21:00 TANK TINK / ONE: L’impact environnemental de la guerre (première)

La guerre fait de gigantesques zones inhospitalières des zones interdites. L’impact sur les personnes mais aussi sur la nature et la biodiversité est énorme. À Ecopolis, les auteurs et interprètes de théâtre Enkidu Khaled et Joachim Robbrecht présentent la première de TANK TINK/ONE, leur pièce sur l’impact environnemental de la guerre. Avec des artistes, des journalistes et des activistes de différents coins du monde, ils étudient la relation entre la guerre et les crises environnementales dans une lecture-performance hybride et polyphonique.
Avec : Sara Dziri, Anika Schwarzlose, Ogutu Muraya, Caroline Ngorobi, Chris Keulemans et Brian McKenna.

>>> meer info op ecopolis.be


presented by AB, Oikos & Kaaitheater

There's more

Enkidu Khaled & Joachim Robbrecht

TANK TINK / ONE

lecture performance

TANK TINK / ONE
TANK TINK / ONE
Ancienne Belgique
sa 15.10.22

Pendant Ecopolis, Enkidu Khaled et Joachim Robbrecht clôtureront la soirée avec la première de TANK TINK / ONE. Ils détournent le format du "groupe de réflexion créatif" de son contexte militaire initial. Avec des artistes, des journalistes et des activistes de différents coins du monde, ils étudient la relation entre la guerre et les crises environnementales dans une lecture-performance hybride et polyphonique.

ECOPOLIS 2022: PROGRAMME & BIOGRAPHIES

ECOPOLIS 2022: PROGRAMME & BIOGRAPHIES
ECOPOLIS 2022: PROGRAMME & BIOGRAPHIES

Feuille de salle

lu 10.10.22

Ici vous trouvez le programme entier et les biographies des intervenant·e·s.