Hussein Atshan [IQ]

Hellmet

Hellmet
Hellmet

18.11 – 10.01.2015

Le photographe irakien Hussein Atshan est né entre le Tigre et l’Euphrate, au sud de l’Irak, deux ans après le début de la première guerre du Golfe (guerre Iran-Irak 1980-1988). Durant la deuxième guerre du Golfe, il vivait à Bagdad. Il y a aussi vécu la révolte de 1991, violemment réprimée. Plus tard, il a dû interrompre ses études pour faire son service militaire avant d’avoir vingt ans. Soldat pendant l’invasion états-unienne de 2003, il était à la fois combattant et victime. Il s’est finalement enfui vers la Belgique, où il vit depuis sept ans à présent.

Ses photos montrent des casques de l’époque de la Première et de la Seconde Guerre mondiale, qui ont appartenu à des soldats, des officiers, des agents de police… Ils lui rappellent son propre casque et symbolisent toute une histoire de la violence et de la suppression : l’homme porte un casque depuis qu’il a décidé de tuer son prochain; le casque incarne à la fois la vie et la mort.


photos Hussein Atshan | coproduction Globe Aroma, Kaaitheater | support GC Ten Weyngaert, labo JJ. Micheli