Eleanor Bauer [US/BE]

A lot of moving parts

A lot of moving parts
A lot of moving parts

11.01 – 12.01.2019

Comment la danse pense-t-elle à travers Eleanor Bauer et comment Eleanor Bauer pense-t-elle à travers la danse ? Dans ce solo, la chorégraphe et performeuse états-unienne Eleanor Bauer réunit des années de pratique et d’écriture de la danse. Elle se sert de frictions, de collisions, de traductions, de relations amoureuses et de lacunes entre la danse et la langue. Elle revient à la signification étymologique de la chorégraphie – le grec khoreia (danse), et graphein (écriture) – et écrit la danse en mouvements et en mots. En Suédois, le même mot désigne « sentir » et « savoir ». Pur hasard ou justice poétique ?

• Depuis sa formation à PARTS, Eleanor Bauer a présenté quasi l’ensemble de son œuvre au Kaaitheater. De solos subtils à d’ingénieuses productions variées pour la grande scène. De 2013 à 2016, elle était artiste en résidence au Kaaitheater. Puis, elle est partie à Stockholm préparer un doctorat en chorégraphie. Cette saison, dans la grande salle du Kaaitheater, Bauer et son complice, le compositeur Chris Peck, nous propose aussi le cyberopéra dataïste a cappella New Joy.


concept, choreography, text, performance Eleanor Bauer | costume Sofie Durnez | lighting Jonatan Winbo | production GoodMove vzw | support Lafayette Anticipations — Fondation d’entreprise Galeries Lafayette (Paris), Danspace Project 2018-19 Commissioning Initiative with support from the Andrew W. Mellon Foundation (New York), SKH Stockholm University of the Arts

Sujets apparentés

Eleanor Bauer & Chris Peck

New Joy

performance musique

New Joy
New Joy

performance

je 30.05 - sa 01.06.19

Eleanor Bauer aime plaisanter avec les codes et les concepts de la danse contemporaine. Dans New Joy, elle affronte l’ère de la post-vérité : cette comédie musicale cyber-dadaïste transgresse les frontières de différents registres. Des allers-retours entre langage du corps, langage parlé et langage informatique, entre intelligence émotionnelle et artificielle, entre mouvement et son. Avec son complice, le compositeur Chris Peck, Bauer mise sur tous les sens dans une quête de sens et de significations cachées.